Le temps remonte : qu'est-ce qu'un « anti-horloge » et en quoi diffèrent-ils des anti-horloges ordinaires ?

Montre-bracelet

Dans le sens horaire et antihoraire - pourquoi appelons-nous ainsi ces deux sens de rotation ? C'est difficile à dire avec certitude, mais il existe deux versions. La première est purement physiologique : les droitiers prédominent dans le monde, la part des gauchers est sensiblement de 15 %. Et il est beaucoup plus pratique pour un droitier, par exemple, de serrer une vis dans le sens généralement appelé « horaire » - c'est pourquoi les filetages sont le plus souvent coupés de cette façon. Ainsi, les aiguilles de l’horloge ont historiquement tourné dans la même direction.

La deuxième version est associée aux écrits de la plupart des peuples du monde. Il est d'usage pour eux que la ligne commence à gauche et qu'il faut écrire à droite. Sur le cadran d'une montre, c'est pareil : l'aiguille démarre son mouvement à partir de la position « 12 » (également appelée « 0 ») et se dirige vers la droite.

Il existe cependant des langues dans lesquelles ils écrivent dans l'autre sens - de droite à gauche. Et il ne s’agit pas seulement de l’hébreu, qui est utilisé par une partie relativement petite de la population mondiale, mais aussi de l’arabe, beaucoup plus « populaire », qui est également considéré comme sacré – et d’ailleurs pour près de 25 % de l’humanité !

Il n'est donc pas difficile de trouver les raisons de l'existence des « anti-montres », c'est-à-dire celles dans lesquelles les aiguilles marchent « à l'envers ». Bien entendu, dans les pays où l’on écrit de droite à gauche, le sens habituel « des aiguilles d’une montre » domine également. Mais les horloges qui vont « de droite à gauche » existent néanmoins, du moins comme montre exotique. Considérons quelques-uns d'entre eux.

Imaginez que vous volez en hélicoptère. Levez les yeux, les pales du rotor principal clignotent là. Presque tous les hélicoptères ont des rotors qui tournent dans le sens des aiguilles d'une montre, et seuls les hélicoptères soviétiques (russes) tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. On dit que cette décision a été prise personnellement par Staline. Techniquement, cela ne fait absolument aucune différence, mais le dirigeant aurait dit au concepteur en chef : « Camarade Mil, nous ne copierons pas les impérialistes américains. Lancez votre hélice dans l'autre sens !

Nous vous conseillons de lire:  Pourquoi ai-je besoin d'un calendrier lunaire en heures

Commençons notre revue des « anti-montres » avec un produit de la manufacture suisse Franck Muller. Le « Maestro des complications » Frank Muller n'a rien créé de nouveau pendant assez longtemps, mais a décidé de se rappeler et a lancé le modèle Cintree Curvex Remember (le dernier mot est traduit par « se souvenir »). Il a équipé le célèbre mouvement ETA 2892 d'une unité de transmission supplémentaire pour inverser le mouvement des aiguilles ; Le résultat fut le calibre FM 2800 INV (la désignation INV fait allusion à cette inversion). Muller a été généreux et a réalisé pas mal de versions de la montre Remember : toutes sont dans le boîtier de marque Cintree Curvex, mais il y en a un grand (36 x 50,4 mm) et un petit (31 x 43), il y a un en acier, en or blanc ou rose. Les prix sont assez élevés : de 11000 22600 à XNUMX XNUMX euros.

A noter Konstantin Chaykin, également membre à part entière de la « ligue majeure de la haute horlogerie », dont le travail est plus sophistiqué. Le cadran de la montre Konstantin Chaykin Décalogue Rega est marqué de lettres hébraïques (à l'exception du logo du fabricant) et le compteur des secondes est orné de l'étoile de David. Le calibre KDL 01-0 fournit une indication des heures, des minutes, des phases de lune, ainsi que des unités de temps spécifiques - helekim et regaim. Selon la tradition juive, une heure est divisée en 1080 helekim, et chacun d'eux en 76 regaim. Qui en a besoin ces jours-ci est une grande question, mais l'art de Chaykin est certainement impressionnant. Le prix de la montre, habillée d'un boîtier en or rose de 40 mm, est d'environ 15 000 euros.

Nous présenterons également la montre de poche Molniya de l'usine horlogère de Chelyabinsk. Toutes les indications sont également en hébreu (à l'exception des inscriptions « Lightning », « 15 joyaux » et « Made in Russia »), et la couronne doit être tournée vers vous. En 2001, V.V. Poutine a présenté une telle montre au chef de la Région autonome juive, N.M. Volkov, la qualifiant de « casher ». De nos jours, le « Molniya » à mouvement inverse est une rareté, mais vous pouvez le trouver sur le marché secondaire et son prix est raisonnable – environ 200 euros.

Nous vous conseillons de lire:  Ex-Wives Club : montres et bijoux de Mimi Rogers, Nicole Kidman et Katie Holmes

La jeune entreprise britannique No-Watch propose ses produits à un prix encore plus avantageux – pour environ 100 euros. Soulignons le modèle Hijrah dont le mécanisme, basé sur le quartz Miyota 2037, est marqué du mot Tawaf. Tout est plus que sérieux : ce mot arabe fait référence à notre planète, qui tourne autour de son axe également dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Le concept du Tawaf est donc considéré comme sacré ! Les index des heures sur le cadran sont marqués en Hijrah avec des chiffres arabes, mais pas ceux que nous utilisons, mais dans le style original, comme dans le Coran.

Probablement, pour un certain équilibre, No-Watch produit également des « anti-montres », numérisées en hébreu, elles s'appellent Zman Avar, ce qui se traduit par « temps de combustion ». À tous autres égards, ils sont identiques à la version arabe.

La société suisse Azimuth est spécialisée dans l'exotisme, voire le choc. Dans son livre de marque, on trouve de nombreuses montres uniques, dont la montre Back in Time Black Pilot LE120 pcs, remarquable par l'emplacement de la couronne à gauche, et plus encore par le design miroir de l'arabe (régulier ) chiffres. Le prix sur le marché secondaire est d'environ 1000 euros.

À notre avis, toutes les « anti-montres », des plus chères aux plus économiques, sont unies par le fait qu'elles ne sont pas particulièrement faciles à utiliser, mais elles sont très susceptibles d'attirer l'attention.